Urticaire et démangeaisons provoqués par les poils des chenilles processionnaires (mais pas uniquement) compliquent le quotidien de nombreuses personnes.

22 juin 2021 à 05h22

Urticaire et démangeaisons provoqués par les poils des chenilles processionnaires (mais pas uniquement) compliquent le quotidien de nombreuses personnes.

"Je n'ai jamais vu ça de ma vie ! Ni d'ailleurs mes confrères, ni mes consœurs... C'est le même son de cloche partout", atteste Alain de Bourcy, le président du Syndicat des pharmaciens luxembourgeois.

Une véritable vague d'urticaire déclenchée par les poils des chenilles processionnaires du chêne qui touche de nombreuses personnes en région depuis fin de la semaine passée. 

Le remède est bien connu: crème ou gel antihistaminique.

"Mais ça ne peut pas être le seul fait des chenilles processionnaires du chêne... Il n'y a pas autant de chênes !", lance sur un ton interrogateur le président du Syndicat des pharmaciens luxembourgeois en considérant la situation dans la capitale. Et il rajoute: "On nous dit que ce sont des acariens et des aoûtats".

De son côté, le ministère de la Santé et de l'Environnement Luxembourgeois a mis en place un Plan d'action "chenille processionnaire du chêne" cette année.

Source: RTL LU