Vous aimez les fruits, les légumes ou les fleurs ? La Province de Luxembourg vous propose d'emprunter et de partager des graines.

03 mai 2021 à 16h01 - 313 vues

Vous aimez les fruits, les légumes ou les fleurs ? La Province de Luxembourg vous propose d'emprunter et de partager des graines.

Bonne nouvelle, la Province de Luxembourg lance aussi sa grainothèque à la bibliothèque de Marche !
Un total de 16 bibliothèques sur tout le territoire provincial participe à l'opération de partage de graines !

Puisque c'est la période des semis, pourquoi ne pas se tourner vers les grainothèques en bibliothèques ?

Allez chercher les quelques graines qu'il vous manque et participez à cet élan : organisez-vous dans votre potager et à la fin de l'été, laissez venir les plantes en fleurs pour récolter les graines.

Vous glisserez ces précieuses graines récoltées dans les petites enveloppes pliées et les déposerez au sein d'une grainothèque !

Quinze bibliothèques en province de Luxembourg organisent une grainothèque au sein de leurs rayons de livres: Bertrix, Bouillon, Chiny, Daverdisse, Etalle, Florenville, Hotton, Léglise, Libramont, Neufchâteau, Paliseul, Rachecourt, Rouvroy, Vielsalm et Virton. 

Chaque bibliothèque propose son programme de rencontres, conférences, expositions, bourses d'échanges, films, formations, etc. Ces actions locales sont coordonnées par la Province de Luxembourg via www.bibliotheques.province.luxembourg.be .

Une 16e grainothèque en province de Luxembourg !

La Province de Luxembourg lance aussi sa grainothèque à la bibliothèque de Marche, tout en respectant les conditions sanitaires requises !  Il faut dire que les initiatives de jardins partagés, jardin nourricier et autres sont nombreuses au sein de la commune marchoise.  Vous souhaitez participer, prenez contact avec l'équipe : bibliotheque.locale.marche@province.luxembourg.be

Il est temps de poser des actes.  Dans un monde où tout s'achète, partager des graines c'est une manière solidaire de nous intéresser à notre santé, à des loisirs sains et peut-être également l'occasion de faire (re)découvrir les trésors du cycle de la vie à nos enfants, nos voisins, nos amis.